AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
MESSAGES : 45 HERE SINCE : 30/09/2017 AVATAR : Lucky Blue Smith CREDITS : Moi-même

AGE : 22
MessageSujet: Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }   Lun 2 Oct - 21:39


   


Une histoire de livre.
Lire des livres, lire délivre.

La bibliothèque, c'est un endroit que tu affectionnes particulièrement. Le silence est roi, l'odeur des livres et maître, les chuchotements sont doux, la lumière n'abîme pas les yeux... Puis c'est ici, c'est là que de doux mots circulent entre les livres, des mots absurdes, des mots ignorants. Des "Le livre est beau, il est doux. J'aime particulièrement la fin. Lis les lignes pour comprendre. Il me fait penser à toi." Un livre où la virtuelle a pris la place, un livre ou deux inconnus se parlent via internet. C'est différent et pourtant semblable. Pas de visage, pas de nom, deux inconnus, des lettres, des mots, des phrases. De jour en jour les mots vous ont rapproché, ils ont créé un lien, un lien invisible, mais plutôt fort, unique.  Alors lorsque tu arrives dans la bibliothèque et que tu aperçois une fille avec ton livre entre les mains, tu souris. Tu ne lui diras pas de suite, tu garderas le secret un petit moment. Un sourire sur tes lèvres tu t'approches de la demoiselle qui tient entre ses mains le bout de papier sur lequel tu as écrit auparavant. Tu fais le tour, comme en l'ignorant. Une fois dos à elle, tu te rapproches lentement, doucement. Tu te penches au-dessus de son épaule.

- Bonjour ?

Tu te recules, les femmes surprises peuvent s'avérer violentes. Ton accent Italien ne trompe pas sur tes origines. Tu tapotes ton poignet, tu lui demandes l'heure d'un geste universel, bien sûr la réponse tu t'en tapes, ce n'est qu'une excuse parmi tant d'autres pour t'assurer de son identité. Est-elle réellement celle à qui tu parles ? Où est-elle quelqu'un d'autre, quelqu'un qui a pris ce livre par hasard. Peu probable, mais ne sait-on jamais. Une fois que tu vois qu'elle écrit bien dans le livre un sourire béat ce transcrit sur tes lèvres. C'est qu'elle est mignonne en plus 'avoir l'air intelligente.

- Ohw tu lis ce livre ? Il est géniale.

Tu hésites déjà à lui balancer le secret, seulement tu préfères la laisser deviner, ou lui dire lorsque les circonstances te paraîtrons idéal. Du bout des doigts tu touches les livres de l'étagère derrière elle, derrière vous.  Lorsque tu te retournes pour la regarder tu te permet de rajouter.

- Je dirais même qu'il est doux.


C'est le terme que tu as utilisé pour le livre, le terme que tu utilises souvent. Tu vas la laissé s'imaginer, peut-être demandé, tu joueras innocent et relanceras des petites piqûres de rappellent entre deux lectures, deux gloussements.  Tu redeviens sage, après toute la bibliothèque est un lieu silencieux, un lien qui ne devrait pas être troublé. Tu t'assois en face d'elle, tu la regardes lorsqu'elle lit, puis tu tombes nez à nez avec les lettres, les mots, les phrases.

- Je me suis permis de m'asseoir en face de toi.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



Ce ne seras plus jamais comme avant... Ce sera mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alisha Miller
sassy queen
MESSAGES : 154 HERE SINCE : 27/09/2017 AVATAR : Magdalena Zalejska. CREDITS : money honey (ava)

IN MY HEART : en couple avec son pot de nutella
MessageSujet: Re: Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }   Lun 2 Oct - 23:39


Why is it the smallest things that tear us down ?
sora lezio & alisha miller

Le livre est beau, il est doux. J'aime particulièrement la fin. Lis les lignes pour comprendre. Il me fait penser à toi.

C'était à croire.
C'était à croire qu'il suffisait de la simplicité de ces mots raccrochés les uns aux autres pour lui tirer l'esquisse de ses premiers sourires. De ces messages glissés dans le secret des livres pour égrener les premières notes de son rire. Leurs échanges suscitaient l'impudeur de ces joies frivole, des allures de complicité et de courses un peu folle . C'était là tout le charme de leur étrangeté, cette proximité qu'on s'imaginait. A la fois tangible et illusoire, un charme d'interdit qu'on peinait à pleinement saisir. Mais toutes ces choses là, tous ces non-dit, conservaient un rien d'attractif. Le secret de l'inconnu des imaginations qu'on débride. Il faut donc louvoyer, oser les provocations coulées  entre deux vers, les confidences aux relents presque sincères.
Et c'est comme soudain, ce souffle qui se glisse contre son oreille, cette ombre jeté sur les pages, comme un mirage, comme un mauvais présage et elle vient à peine tourner son visage pour l'apercevoir Alisha. Bonjour. Entre ses lèvres, ça sonnait comme une délicieuse plaisanterie, le début d'une farce dont le sens lui échappait encore mais à laquelle il souhaitait la voir prendre part.

▬ Bonjour.

Ces mèches ébouriffés autour de son visage, c'est comme un nid doré, un désordre espiègle de ces enfants de la Méditerranée. Et Alisha, elle ne peut que répondre à son sourire. Il a cet air là, un un air un rien taquin auquel on ne résistait pas. Ca se dessine juste là, sur la courbe de sa joue, ou encore ici, sur la raideur du cou. Son regard glisse sur son poignet, qu'elle tourne pour lui présenter le cadran argenté.

▬ Oui, je l'ai commencé il n'y a pas un longtemps. C'est un ami qui me l'a conseillé.

Son mystérieux ami, sans nom et sans visage. Cet ami à qui elle sème ces petits bouts d'elle même, des réflexions sans grandes importances peut-être mais qui trouve toujours écho dans la chaleur de ses mots. Dans le calme de la bibliothèque, cet ami là savait tout rendre plus beaux. Mieux, c'est doux. Une douceur d'enfant perdu dans un monde de grand. Une douceur juvénile où elle pouvait se perdre sans craindre le retour de flamme. Doux. C'est un mot qui lui fait redresser son visage, abandonner son crayon entre les pages. Doux. C'est la courbe du sourire qui se peint sur ses lèvres, ses traits qui s'épanouissent dans cette mine un rien chafouine. Doux. Oui, sans doute l'était-il un peu plus. Doux.

▬ C'est quelque chose que tu apprécies toi, les histoires douces?

Une question. Dans les livres, Alisha, elle en posait souvent. Des questions par centaines et par millions, des tas et des tas d'interrogations. Elle la souffle en appuyant ses poings contre son menton. Alisha, elle le devinait déjà. Alisha, elle l'observait à présent du bleu de ses yeux de chat.
xoxo
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 45 HERE SINCE : 30/09/2017 AVATAR : Lucky Blue Smith CREDITS : Moi-même

AGE : 22
MessageSujet: Re: Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }   Mer 4 Oct - 21:29


   


Une histoire de livre.
Lire des livres, lire délivre.

Un sourire, doux ou écorché, un sourire à travers des émotions, des envies. Chacun d'eux est précieux et si seulement par des mots, tu arrives à la faire sourire, si seulement par des phrases collées bout à bout, tu pouvais lui piquer un court instant ce qui anime son visage, tu le referais. Tu aimes voir le sourire sur le visage des autres. Pourquoi as-tu jouais à ce cache-cache des mots ? Pourquoi as-tu joué l'enfant ? Et pourquoi a-t-elle suivi ? Personne ne le comprendra, ni elle, ni toi, ni le monde. Des gestes si futiles et si attendus en même temps, combien de fois as tu tourné dans la bibliothèque lorsque tes mots restaient encore sans réponse ? Et combien de fois a tu du faire attendre la douce demoiselle ? Douce, comme les mots. 

Tes yeux cherchent les siens, ton sourire leur donne cette profondeur, cette bienveillance qui ne se manifeste pas dans tous les regards. Tu ne te considères pas comme quelqu'un de spéciale, ni même comme une exception. Seulement voilà, en ayant passé la plus grosse partie de ta vie allongée, surprotégée, tu as en toi cette partie trop enfantine, trop douce. Elle plaît autant qu'elle déplaît, elle attire autant qu'elle fait fuir. C'est noir ou blanc, jamais gris. Tu ne te moques pas d'Alisha, tu n'oserais pas. Tu préfères seulement éviter que son rêve se brise, qu'ils partent en fumer. Alors sur ces bouts de papier, tu continueras à écrire, secrètement, entre deux heures de cours en t'assurant qu'elle n'est pas là.

Lorsque tu lis ce que quelqu'un t'écris, lorsque tu découvres petit à petit une personnalité, une certaine pudeur de soi-même se développe. Seulement il y a toujours cette petite chose qui manque. Tu ne parles évidemment pas du physique, il n'est qu'éphémère et bien souvent pas en équation avec ce que représente vraiment la personne. Seulement le timbre d'une voix, le ton emprunté... 《 Bonjour. 》 en voilà une voix qui te semble convenir avec les mots écrits, les mots échangés. Ces yeux sont verres, le genre de couleur profondément belle et rare. Tous les yeux du monde son particulièrement beau, chacun à son truc. Les siens sont étonnamment magnifiques.

Souris moi, je te souris. Vous n'en finiriez jamais. Elle te montre l'heure, tu la regardes rapidement, tu ne sais pas mentir. C'est exactement pour cela que tu vas cacher l'heure avec ta main, comme un gamin, tu prends place. Les regrets tu n'aimes pas ça, tu n'as qu'une vie, tu n'en rateras pas une miette. 《 C'est un ami qui me l'a conseillé. 》 un ami. Tes joues n'en restes pas intacte, avec ton teint trop pâle, tes cheveux trop clairs et tes yeux trop bleus le rouge ne passe sûrement pas inaperçu. Un arc-en-ciel de couleur. Ce n'est que des mots, que des choses qui te rentrent dans le cœur, qui se grave et qui jamais n'en ressortira. Des mots balancés à ne pas éviter.


- En réalité, l'heure m'est égale. Je cherchais une excuse pour te parler. Finalement je n'en ai pas besoin. Les histoires douces, sont de loin les plus belles.

Avec conviction tu poses ton sac sur la table, certain dise que les sacs de femmes sont en bordel, c'est qu'ils ne connaissent pas Sora. Ils ne te connaissent pas. Ils ne savent pas que le bordel qu'il y a dans ta tête est aussi dans ton sac. Entre les livres, les cours, les gourmandises, les photos, les souvenirs, les dessins.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



Ce ne seras plus jamais comme avant... Ce sera mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alisha Miller
sassy queen
MESSAGES : 154 HERE SINCE : 27/09/2017 AVATAR : Magdalena Zalejska. CREDITS : money honey (ava)

IN MY HEART : en couple avec son pot de nutella
MessageSujet: Re: Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }   Ven 6 Oct - 2:39


Why is it the smallest things that tear us down ?
sora lezio & alisha miller

Dans la bibliothèque, au milieu des odeurs de livres et de café froid, Alisha se sentait spéciale. Elle se sentait artiste d'un monde flottant, muse d'un univers qui n'avait pour seul fondations les bases branlantes de son imagination. Comme si entre ces étagères, rien n'était impossible. Comme si leur sphère toute entière n'était soumise qu'à une seule contrainte, un dogme, une sorte de règle universelle et indéfinissable pourtant, qui refusait en réalité d'en accepter d'autres : il était interdit d'interdire. Les visages se paraient de ce charme particulier qu'on retrouvait enfermer entre les pages, une beauté qui jouissait de tous les mots, de toutes les phrases possibles et imaginables. Et son miracle, c'était Sora. Sora et ses yeux océan qui la regardait comme d'autres détaillerait, un ouvrage, l'esquisse d'une oeuvre d'art. Une énigme à décrypter dont la beauté résidait pourtant dans tout ce qu'on ne pouvait nommer. Alisha. Doux, son sourire l'était. Doux, comme une caresse, léger comme un pétale, espiègle comme une mimique de chat. Alisha. Elle inclina son buste, murmura avec ses lèvres de joie. Un secret partager entre les livres. Un secret offert de vive voix.

▬ Qui dit que tu n'as plus besoin d'excuse? Et si je te disais, moi, que j'ai envie d'une barbe à papa?

J'ai parfois envie de monter sur les plus haut sommet, là où le ciel semble effleurer la terre, une barbe à papa entre les mains, du sirop sucré plein les doigts. Avec cette impression d'être soudainement légère, si légère que rien ne compterait d'avantage de reposer entre ses bras. De l'ami. De l'amant. Du frère. De l'ennemi, peut être. Qu'importe dans le fond, tant que l'on se sent bien.

C'est ce qu'elle lui avait confier un jour, inscrit là où personne d'autre ne pourrait le voir, à l'abri des regards. Ce désir de s'évader, de quitter son carcan étriqué. Celui qui l'étouffe parfois. Qui la compresse à l'intérieur, là, juste près du coeur. Qui la fait douter. De qui elle est. De ce qui elle devait être en vérité. De ces instants où elle voulait tout vivre Ali. Tout découvrir, sans commune mesure, sans barrière, sans frontière. Lorsqu'elle avait la vie bordel. Le coeur bordel. La tête bordel. Lorsqu'il n'y avait ni début ni fin, ni raison ni conviction. Lorsqu'il n'y avait que le vide étouffant, l'incessant désordre de ses inexistence. Entre devoir et ambition. Entre convention et prétention. Lorsqu'elle souhaitait arracher leurs étiquettes. A lui comme à elle. Pour ne plus être. Pour s'absoudre de tout ce que cette société désuète leur destinait. Oui Alisha, elle voulait encore croire que tout était à construire et c'était ça, qui était magnifique.

▬ Mieux. Qu'est ce que toi tu voudrais faire pour la créer, ta plus belle histoire?

Qu'est ce qui souffle entre tes mèches blondes Sora? Lorsque t'as des idées pleins le front. Lorsqu'elles t'envahissent, si fort, si vite, que ça fourmille, là, juste au creux de ta poitrine. Que ça secoue ton coeur, jusqu'à ce que tu t'en foute de la pudeur, des bonnes moeurs. Qu'est ce qui te fait envie à toi. Allez Sora, livres lui ton fantasme le plus inavouable. Comme un aveugle qui retrouvait le vue. Comme un assoiffée s'abreuverait à sa source. Offres lui cette part de toi. Celles de tes mystères et de tes déboires. N'as-tu pas envie d'écrire ta propre histoire, parfois?
xoxo
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 45 HERE SINCE : 30/09/2017 AVATAR : Lucky Blue Smith CREDITS : Moi-même

AGE : 22
MessageSujet: Re: Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }   Ven 6 Oct - 14:56


   


Une histoire de livre.
Lire des livres, lire délivre.


       
       
       
       

《 qui dit que tu n'as plus besoin d'excuse ? Et si je te disais, moi, que j'ai envie d'une barbe-à-papa . 》 Comme un flash-back, des mots, des lettres, des histoires. Cette fille est un îlot de mystère, un coffre à secret, un journal intime sellé, mais derrière ces mots cachés, derrière tous ces secrets toi, tu la connais, pas en détail, pas d'A à Z, mais quelque peu entre les lignes. Alors lorsque le mot barbe-à-papa se dévoile d'entre ces lèvres, lorsque sans le savoir elle t'offre des mots qu'elle t'a déjà donnés, tu souris. Assis tout près d'elle, l'un contre l'autre, comme des enfants en maternel, comme les mots dans les livres, tu la regardes, la détaille, parce que ce sont ses mains, ces lèvres, sa tête et son cœur qui ont déjà su communiquer avec toi.

- Une barbe à papa ? Rien d'impossible.


Elle veut s'évader, elle te l'a confié, chuchotée dans les mots inavoués. Elle pense peut-être que c'est compliqué, elle pense peut-être que c'est durement possible, mais elle a sûrement tort. Et tu comptes bien lui montrer. La prochaine fois, pendant une soirée, sur le toit d'une maison, dans les recoins du monde auquel on ne pense pas, dans une bibliothèque peut-être. Profiter de ces moments qui semblent futiles, profiter de ces instants qui semblent si lents. Profiter de la vie et de ce qu'on a appris. 《 Mieux. Qu'est-ce que toi, tu voudrais faire pour la créer, ta plus belle histoire ? 》 une question, quelques mots, une possibilité infime de dévoiler une partie de toi, de ce qui se cache dans ce corps.

- Ma plus belle histoire ? La créer ? Elle s'écrit à l'instant.

Elle s'écrie avec elle, avec les autres, elle s'écrit chaque seconde, à travers des mots dans un livre, en parlant avec l'auteur de ces mots, en gardant pour toi le secret de ton identité. En te relevant, puis en tendant la main doucement à Alisha. Un suis-moi silencieux, des mots interdits qui ne cèdent pas à la tentation.

- Viens l'écrire avec moi. sogno più grande. (Rêvons plus grand)


Et si tu en garde le secret et si tu l'accompagnes pour mieux rêver . Bien sûr, on ne parle pas des rêves imaginaires, on parle de vivre ces rêves. Elle veut de la liberté, promis juré, tu vas lui en donner. Qu'elle prenne cette main, qu'elle s'accroche à son rêve, qu'elle prenne un instant en dehors du temps, des livres, des mots. Tu n'es plus l'anonyme, tu es Sora. Tu redeviendras anonyme lorsque tu répondras à ces mots.  

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁▁



Ce ne seras plus jamais comme avant... Ce sera mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de livre.{ Alisha Miller & Sora Lezio }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre d'or
» Mon livre de cuisine
» Lire livre audio
» Un livre avec les pages qui tournent
» Bouygues vous permet de réaliser votre livre d'or "social"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
down under :: Bibliothèque universitaire-
Sauter vers: