venus erotica ☾ kara


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES :
19
HERE SINCE :
03/10/2017
AVATAR :
byun jungha
CREDITS :
sierra (ava)

IN MY HEART :
célibatairement votre
Mar 3 Oct - 22:58

Lee Kara
featuring byun jungha (model)


nom prénom : Lee. Nom anonyme. Nom qui glisse sur le bout des lèvres avec des airs de pseudonyme. Nom qu'on ne rattache à rien, qui ne dit rien. Rien de plus qu'un regard égaré et des yeux embrumés. Kara, prénom simple, à la saveur juvénile.  surnom : Anya. C'est ce qu'il se murmure au bout du fil. Caresse fragile qui glisse sur sa joue, serpente dans son cou. Anya. Son regard change lorsqu'il l'appel ainsi: Anya. âge 21 printemps, qu'on arrache et qu'on égraine, pétale après pétale. date et lieu de naissance :  Quelque part dans les rues de Moscou, un vingt-six décembre . Une soirée d'hiver, pas si moche qu'on aurait pût le croire. Il paraît que dehors, le soleil avait réussit à transpercer les nuages. Que le ciel rougeoyait plongé dans la nouvelle aube nuancé de bleu, bleu intense, bleu joyau, bleu camaïeux. orientation sexuelle Kara, elle étreint toutes les bouches, effleures toutes les chaires. Kara, elle est là où on ne la désir pas, blottit dans le creux de vos draps. Kara, elle a l'attrait qu'on lui concède, les goûts qu'on dessine sur ses lèvres groseille. On lui peint milles et une merveilles à Kara, sans jamais exactement savoir "quoi". statut social : Insaisissable, c'est ce qu'on murmure, c'est ce qu'on suppute lorsque le sourire de joie rougeoie sur les parterres de fleurs. Seule. C'est ce qui s'affirme lorsqu'elle regagne sa demeure. finances : Luxurieuses, sans qu'on ne sache réellement comment ni pourquoi. Elle ne manque de rien Kara, l'argent, il grimpe sur son compte en banque à une vitesse affolante. études/métier La première fois que Kara est apparut sur grand écran, elle avait dix ans. La première fois que Kara s'est avancée sur les marches du tapis rouge, elle avait onze ans. Actrice de profession, la jeune femme se diversifie aujourd'hui comme égérie d'une marque de cosmétique et pose pour certains grands magazine. C'est pourtant à Sydney qu'elle a posée ses valises à la rentrée, retrouvant les bancs de l'université. groupe désiré : dragon



caractère; Kara. Elle a une masse de cheveux bruns et ondulés, un nid de lutin péniblement retenus dans un épais chignon fouillis dont le maintient ne dépend que de la clémence des cieux. Kara, elle sourit souvent, toujours. Ses lèvres sont des églantines épanouies, roses et câlines. Des bouts du monde qui aime à jouer avec la douceur des mots, en arrondir les angles jusqu'à ce qu'ils fondent sur la langue. Une jeune femme  à la simplicité juvénile, au rire facile et au verbe accessible. Le genre d'amante que l'on pourrait connaitre sur le bout des doigts, avec son côté mordant, avec son savant croquant. On pourrait, sans jamais réellement y parvenir. Sans jamais faire autrement que d'en effleurer la surface de la pulpe de ses doigts. Parce que sur son visage, il y a des pupilles qui vacillent, des regards perclus de trop de fatigue et des ombres chimériques aux allures chagrines. Après, en fonction de votre caractère, elle réagira différemment – elle est assez malléable de ce côté là. Si vous avez besoin d'une amie, elle sera compréhensive, si c'est de réconfort, elle sera douce, si c'est d'excitation, elle sera allumeuse.
Une vitrine honorable pour un secret redoutable.

Ah Kara, Kara. On en sait pas grand chose de Kara. Juste des petits tout, des petits rien, des bout du monde et de son quotidien. Elle a la peau dure avec les étranger, par exemple. Elle sent la prune rouge et le freesia. S'il était humainement possible de se nourrir exclusivement de fraise, elle le ferait. Elle ne sait pas très bien nager. Elle n'aime pas qu'on la fixe.  Elle a une jolie voix. Rien d'exceptionnel, mais agréable tout de même. Et Dieu merci, elle ne se ronge pas les ongles. Elle a une canine un peu de travers. Et elle mange ses pizzas avec les doigts. Après, elle les lèche pour en chasser la sauce tomate. Elle noie son thé dans le sucre. Elle ne ronfle jamais. En revanche, elle chante sous la douche. Faux. D'ailleurs, elle semble persuadée qu'on ne l'entend pas. Parfois, quand elle enfile son tee shirt, elle se coince la tête dans la manche. Et c'est ridicule. Mais mignon. Au moins un tout petit peu. Elle se met vite en colère. Et on la dit souvent rancunière. Elle regarde les gens en coin, parfois, et on ne sait jamais ce que ça veux dire. Elle a l'esprit ouvert. Parfois il semble qu'elle ait encore l'âme d'une enfant... ou non. Ce n'est pas comme si on savait ce qu'elle pensait réellement.

Kara, elle ne semble pas avoir de famille. Lorsque son téléphone sonne, elle ne répond jamais avec le ton de l'insouciante familiarité. A l'autre bout du fil, il n'y a que son travail, insaisissable vie professionnelle au renouvellement intarissable. Et puis, il y a lui. Mademoiselle n'est pas de nature dépensière, la plupart de ses possessions exubérantes sont des présents de son entourage ou d'anciens amants.   Autodidacte et désintéressée, Kara a tout de l'élève moyenne qui réussit par la seule force de ses révisions et qui se limite au strict minimum. Célébrité décomplexée, mademoiselle ne fait pas grand cas de sa possible notoriété. Elle boit avec qui bon lui chante, descend dans les espaces communs avec sa tête des mauvais jours et croule sous des pages et des pages de rédactions à l'approche des examens comme tout le monde. Enfant, elle aurait été victime d'un enlèvement et n'aurait jamais retrouvée la trace de ses parents. C'est lors d'un reality show chinois que Kara a démontrée ses talents de tireuse pour la première fois ainsi que ses quelques connaissances en self défense. Ses inflexions sont éternellement soulignés par un léger accent. Son absence de sens de l'orientation n'a d'égal que sa tendance à la procrastination.


nox; je suis faible, je sais  

un petit coup de main pour le bottin. ♥️
Code:
<phoenix>☇ <b>byun jungha (model)</b></phoenix> ≈ [url=http://down-under.forumactif.com/u19]lee kara[/url].

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES :
19
HERE SINCE :
03/10/2017
AVATAR :
byun jungha
CREDITS :
sierra (ava)

IN MY HEART :
célibatairement votre
Mar 3 Oct - 22:59

l'histoire
Maman, tu sais...

Aujourd'hui, j'ai vu un démon. Un démon avec ses yeux si vides, si noirs, si méchant. Ces yeux revolvers qui ont criblés de mauvaises intentions les personnes sur son passages. Ces lueurs assassines. Ces coups d'oeil digne de Scarface. Ces yeux si vides, si noirs, si méchants qui ont lancés une guerre froide entre lui et le monde.

Un démon dont les crocs ont teintés de rouge ma peau de lait. Celui qui au creux de mon oreille chuchotait: Tu verras, tu t'y habitueras. Bien sûr, tu pleureras les disparus. Tu prendras le temps nécessaire pour oublier ce que tu as perdu. Et puis tu t'y feras. Aux peaux meurtris, aux yeux rougis, aux corps étranger bien trop grands pour toi.

Et un jour, peut être que je retournerai écouté de la musique à la terrasse des grands cafés. Peut-être qu'on retournera dîner chez Khitriye Ludi. Je me prendrai à nouveau pour la reine du monde, bercée dans les bras de Sasha. Je serai à nouveau âme vagabonde, capitaine d'un navire sans voiles et sans frontières. Je me permettrai même de danser sur la place enneigée avec des pas prudents de biches, des battements de bras en ailes d'oisillons, maladroite et volubiles, mais libre.

Parfois, je me surprendrai à regarder par delà les vitraux des grands bâtiments, songeant à cette pièces aux murs sales et au lit trop étroits. Je chercherai le loup du regard, la haute stature de marbres. Les mains brûlantes et les lèvres empressés, à sursauter au son d'une voix trop grave, à fuir bêtement du regard certaines nuances de verts dans les pupilles élargis. Mais je retrouverai peu à peu le goût des plaisirs simples, le goût de vivre.

Demain, dans l'attente que le sang s'efface des tissus déchirés, je m'assiérai à nouveau sur les planches grinçante d'humidités, dans ce bout  de ruine puant et étriqué, pesant mais ventilé dont je parviens à occulté la couche aux draps souillés.

J'embrasserai la joue maternelle pour chuchoter les mots d'amours, j'embrasserai le front d'un frère, j'embrasserai peut être d'autres lèvres, la distance timide et précautionneuse des amantes incertaines. J'embrasserai le cœur léger et exalté, fiers de ce choix qu'on m'aura laissé, de cette audace presque sale d'apprécier les corps séducteurs et rassurants, de ces sentiments en arc-en-ciel qui s'entremêlent les uns aux autres. J'embrasserai, heureuse et fière, encore enfant, mais plutôt femme, de ces ardeurs qui jettent le voile, qui s'éclatent, qui s'embrasent. J'embrasserai en insatiable boulimique.

Mais maman, aujourd'hui j'ai vu un démon.  Un démon avec ses yeux si vides, si noirs, si méchant qui ont lancés une guerre froide entre lui et le monde.

Assise dans l'air glacé derrière cette porte dérobée, qui se délectait du spectacle des joues humides et des lèvres sanguines, de ces déambulations de l'âme dont les cris résonnaient entre les murs toujours aussi sales, esprits embrumés par les drogues ingurgités, membres enlacés, retournés et déployés, rire en chant de charogne et jours défilants. Rires gras et masculins éclatés aux bêtises des uns et aux paris des autres. Des nuits prétendument festives et légèrement ivres de ces alcools trop cher qui juraient avec les actes de cette vaste farce.

Et il y avait cette fleur, cette fleur précieuse qui grandit en chaque mère, chaque femme. Cette fleur arraché et jetée au bûcher comme un vulgaire déchet.

Oui maman, aujourd'hui j'ai vu un démon. Et demain j'en verrai encore d'autres. Des grands et des plus petits, malingre ou baraqués. Qui achètent et qui vendent les opprimés comme des objets.

Mais maman, dans cet cour de démon, d'âmes dansantes et riantes, il y a un roi. Goguenard et rassurant, un roi au sourire de joie. Qui se moque de ses zouave acrobates un peu pataud. Qui remet les robes déchirés des petites filles sur leur dos. Qui répand les vagues sanglantes dans les digues  fendillés des quartiers viciés. Ces démons qu'il mettra à nue avant de leur offrir le grand saut dans les eaux sales et putrides embourbés par les bières renversés  et des vins rouges aux saveurs insidieusement sucrés.  

Un roi qui me donnera un demain. Un demain où je pourrai manger à une table garnit, le menton droit, le coeur encore accroché au bon endroit, dans ce grand hall qui est entrain de devenir la plus belle et la plus triste des cages, la plus rassurante et la plus marquante.

Demain, je servirai un roi. Un roi au regard paternel, un roi devenu repère, salut et paix. Un roi au goût d'espoir dont je baiserai la main aussi souvent qu'il le faudra. Mon roi. Mon père.

Mais maman, tu sais, aujourd'hui, je crois bien que je suis devenue un démon. Un démon avec ses yeux si vides, si noirs, si méchant qui ont lancés une guerre froide entre lui et le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES :
77
HERE SINCE :
02/10/2017
AVATAR :
lily maymac
CREDITS :
little liars (avatar)

IN MY HEART :
$$$$
Mar 3 Oct - 23:05
(re)bienvenue
que dire. ta perso est trop parfaite, ton écriture c'est une beauté on s'y noie dedans. je suis tombée amoureuse alala. j'ai plus les mots, c'est trop beau ;;
(réserve moi un lien de la mort qui tue la mort elle même stp. pis voilà je voulais juste dire ça -out-)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES :
19
HERE SINCE :
03/10/2017
AVATAR :
byun jungha
CREDITS :
sierra (ava)

IN MY HEART :
célibatairement votre
Mer 4 Oct - 2:12
T'es sweet beauty
Merci pour ton gentil commentaire ça remplit mon coeur de tendresse et de guimauverie tu vas me faire rougir vilaine
Et bien sûr que je te réserve un lien qui tue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES :
26
HERE SINCE :
30/09/2017
AVATAR :
Madelaine Petsch
CREDITS :
©.NEPHILIM

Mer 4 Oct - 20:45
Bienvenue ma belle

Ta plume est tellement belle

J'espère que tu te plairas parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES :
19
HERE SINCE :
03/10/2017
AVATAR :
byun jungha
CREDITS :
sierra (ava)

IN MY HEART :
célibatairement votre
Mer 4 Oct - 21:26
Merci ma belle
C'est gentil à toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
venus erotica ☾ kara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à tous et souhait.
» WORLD OF SHAAR ✜ Med-Fan inventé (Avatar réel) [Avis+Prévenus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
down under :: High level bullshit :: as useful as a fork in China :: Version n°1-
Sauter vers: